Le contenu

A. Vivaldi 1678 – 1741

Tamerlano

Opéra
13 juillet 2024 • 21h Cour des Hospices

Après avoir fait ses débuts de chef lyrique invité à Beaune l’été dernier en dirigeant avec succès son premier oratorio Il Trionfo della Divina Giustizia de Porpora, recréé en première mondiale, Thibault Noally, premier violon des Musiciens du Louvre de Marc Minkowski, dirige son premier opéra : Tamerlano de Vivaldi.

Tamerlano est un opéra pasticcio dans lequel Vivaldi compose l’intégralité des récitatifs et l’essentiel des airs tout en empruntant certains d’entre eux à ses opéras précédents (Giustinio, Farnace, Semiramide, Motezuma) mais aussi à ses confrères napolitains Hasse, Giacomelli, Broschi. L’intrigue met en scène Bajazet, sultan ottoman, défait par Tamerlan, cruel empereur des Tartares, qui souhaite épouser Asteria, fille de Bajazet. Désespéré, Bajazet se donne la mort. Scènes de passions, de colère et de jalousie sont l’occasion pour Vivaldi de proposer des airs virtuoses voire pyrotechniques comme les fameux airs « Qual guerriero in campo armato » chanté par Irène et « Anch’ il mar par che sommerga » par Idaspe à l’acte 1.

Crédits photos : Giulia Papetti

Distribution

Accademia Bizantina / Direction musicale : Ottavio Dantone
Bajazet - Bruno Taddia, baryton
Tamerlano - Filippo Mineccia, contre-tenor
Asteria - Delphine Galou, contre-alto
Irène - Shaked Bar, soprano
Andronico - Marina de Liso, mezzo-soprano
Idaspe - Benedetta Mazzuccato, soprano

Nos partenaires

Le pied de page