Le contenu

J. S Bach 1685 – 1750 & C.P.E Bach 1714 - 1788

Bach, De l’Abîme à la Lumière

Concert
7 juillet 2024 • 21h Basilique Notre-Dame

En décembre 2021, Laurence Equilbey a donné une série de concerts consacrés à l’Oratorio de Noël de Jean-Sébastien Bach. À la tête de ses deux ensembles, Insula Orchestra et Accentus, et accompagnée de trois solistes, elle poursuit l’exploration de ce répertoire emblématique avec un nouveau programme, construit autour de grandes cantates et motets du compositeur.

Ce programme propose un chemin spirituel et explore le contraste entre le désespoir de l’homme et la confiance envers le Très-Haut. La cantate « Aus der Tiefen ruf ich zu Dir » (Des profondeurs je crie vers toi) est considérée comme la première que Bach ait écrite en 1707, mais elle annonce déjà l’aisance de son créateur à combiner virtuosité d’écriture, profondeur de pensée et richesse de couleur instrumentale. Le texte déchirant est issu du Psaume 130, auquel répond le Motet extraordinaire à huit voix, « Komm, Jesu, komm ».

Quelques années plus tard, en 1723, Bach est nommé à Leipzig, ville qu’il ne quittera plus jusqu’à sa mort. Il y compose sa cantate la plus lumineuse, « Alles nur nach Gottes Willen » (Qu’il en soit toujours selon la volonté de Dieu), le prolongement du motet « Jesu meine Freude » (Jésus, ma joie).

La cantate du fils, Carl Philipp Emmanuel Bach, « Heilig » (Saint), est une œuvre spectaculaire, spatialisée, avec alto solo, deux chœurs, deux orchestres. Elle clôturera ce programme dans une atmosphère céleste et grandiose.

Crédits photos : Julien Benhamou

Distribution

Accentus & Insula Orchestra / Direction musicale : Laurence Equilbey

Emmanuelle de Negri, soprano
Rose Naggar-Tremblay, alto
Gwilym Bowen, ténor
Victor Sicard, baryton

Nos partenaires

Le pied de page